Changer la communication pour transformer la société

Vision et mission

L’association Communication et démocratie appelle à une refonte de la société de la communication. Elle oeuvre à la réappropriation des moyens d’influence pour contribuer à la justice écologique et sociale et au renouveau démocratique, afin de mettre au centre la préservation du bien être collectif.
Au quotidien, l’association défend l’encadrement des pratiques et la redistribution des moyens de communication, la construction d’un secteur de la communication renouvelé, composé de professionnels responsables et engagés, et la dépublicitarisation des médias et d’internet, de l’industrie de l’information et de la culture.

Se réapproprier la société de communication

Nos sociétés sont confrontées à une crise sans précédent, tout à la fois écologique, sociale et démocratique. Un changement de modèle est nécessaire, et le dérèglement climatique en particulier nous impose de le mettre en place suffisamment rapidement.

De grands intérêts économiques, en partie responsables de cette crise systémique, s’appuient sur une industrie de la communication qui a trop longtemps été pensée pour accroitre leur influence.

La maîtrise des moyens de communication a toujours été un enjeu politique majeur. Aujourd’hui plus que jamais, il est impératif de se les réapproprier. Refonder la société de la communication peut et doit contribuer à la transformation de notre modèle de société.

Encadrer et redistribuer les moyens de communication

Comment se réapproprier la société de communication? En encadrant les pratiques d’influence commerciales et politiques des grandes entreprises et en redistribuant les moyens de communication en faveur d’une plus grande variété d’acteurs.

Pourquoi ? Pour contribuer à l’émergence d’un système économique de post-croissance, qui soit à la fois soutenable sur le plan écologique et plus juste socialement, respectueux des droits humains et de l’environnement. Il s’agira aussi de favoriser une démocratie plus effective, en offrant aux citoyennes et citoyens un véritable contrôle sur les décisions politiques.

Aller plus loin : dépublicitariser les médias et reconstruire le secteur professionnel

Remettre la communication au service de la démocratie réclame d’aller plus loin : le modèle économique des médias - de l’industrie de l’information et de la culture - devra évoluer vers plus d’indépendance, notamment vis-à-vis des marques.

Refonder la société de la communication appelle aussi à reconstruire le secteur : par la formation de professionnels plus responsables et le développement des activités de celles et ceux qui s’engagent pour porter les discours d’intérêt général.

Contribuer à un nouveau modèle de société et remporter la bataille culturelle

Une nouvelle société de la communication peut nourrir un modèle socio-économique plus juste et soutenable, un monde qui mette au centre la préservation du bien-être de la population et de la cohésion sociale et qui assure une participation plus équitable des intérêts non économiques au débat public et médiatique.

La bataille culturelle historique entre intérêts économiques et intérêt général s’intensifie aujourd’hui. La réappropriation des moyens de communication doit aussi contribuer, dans la durée, à inverser la corrélation de force actuelle pour catalyser les victoires en faveur des luttes citoyennes.

Communication et démocratie est une association composée de personnalités qualifiées, crée en 2021.

Pour atteindre ses objectifs, l’association développe des analyses politiques et des propositions concrètes. Elle mène également des activités de plaidoyer afin de porter ses analyses et recommandations dans le débat public et auprès des institutions ; elle intervient enfin auprès des (futurs) acteurs et actrices de la transformation du secteur de la communication et des médias.

Haut de page